DESCRIPTION GENERALE DES SERVICES AUXILIAIRES DANS LES POSTES :
III-1 : Généralités :
Les sources auxiliaires d’énergie à courant continu et alternatif dans les postes de
transformation jouent un rôle automatiquement lié à la disponibilité et la sécurité de l’ensemble
des ouvrages électriques. Toute défaillance au niveau des services auxiliaires peut provoquer des
dégâts graves. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de les maintenir en très bon état de
marche. Dans le but d’assurer l’exploitation des postes dans de bonnes conditions de sécurité et de
rentabilité. Ces sources dites services auxiliaires sont classées en trois catégories :
Services relatifs à l’alimentation des équipements de protection, de commande et de contrôle
de la partie BT des postes :
- Équipements de protection
- Équipements de contrôle et de commande
- Organes de commande (Sectionneurs, disjoncteurs, etc.)
- Dispositifs de signalisation des défauts ou de position.
Services relatifs à l’alimentation de l’appareillage auxiliaire du matériel THT ou HT :
- Moteurs des disjoncteurs, sectionneurs, moteurs des régleurs en charge, etc.
- Circuit de chauffage de certain matériel extérieur.
Services relatifs à l’alimentation des équipements annexes :
- Chauffage et climatisation des locaux
- Éclairage des installations (locales et extérieures)
- Équipements de télécommande et de transmission
- Matériel de maintenance.
III-2 : Services auxiliaires à courant alternatif :
Vu la criticité des services auxiliaires au niveau des postes électriques, il est primordial de leur
donner une grande importance lors de la conception des postes de transformation.

2 -1 : Les transformateurs des services auxiliaires :
La source d’alimentation en courant alternatif est assurée par des transformateurs MT/BT appelé
transformateur des services auxiliaires ou TSA.


 
 Les sources d’alimentation alternative MT des TSA MT/BT diffèrent en fonction du type de poste :
1er cas : La source MT provient des tertiaires 11kv des transformateurs de puissance
225/60/11kv. C’est le cas des postes 225/60/11kv.
2ème cas : Dans le cas où les tertiaires ne sont pas disponibles, l’alimentation MT
provient d’un réseau tiers moyennant deux sources différentes MT avec une permutation
automatique prévue pour assurer la continuité de service. Ces sources sont selon les cas :
─ Deux lignes 22kv du réseau de distribution ONEE/BE : c’est le cas des postes 400/225kv,
─ Deux lignes MT (22kv ou 6,6kv,..) mises à la disposition de l’ONEE/BE par les producteurs
d’énergie : c’est le cas de postes d’évacuation d’énergie des centrales de production.
─ Deux départs MT issus chacun d’un jeu de barres MT du poste : c’est le cas des postes HT/MT.


 Schéma fonctionnel de l’alimentation des services auxiliaires alternatif

Les deux sources MT distinctes, alimentent chacune un transformateur MT/BT appelé
transformateur de services auxiliaires (TSA). Les sorties BT de ces TSA alimentent les services
auxiliaires alternatifs du poste.
Un seul TSA est en service l’autre est sous tension, et il est prêt à être mis en service seulement en
cas de déclenchement du premier. Ce choix d’exploitation est assuré par l’intermédiaire d’un
verrouillage et une permutation automatique.

Les TSA ne fonctionnent jamais en parallèle. Un verrouillage électrique
et mécanique est prévu entre les contacteurs de la permutation automatique.

La distribution des auxiliaires alternatifs :
La distribution de cette source alternative est assurée de la façon suivante :
Un disjoncteur général est raccordé aux bornes BT de chaque transformateur des services
auxiliaires, ce disjoncteur est installé aussi près que possible du TSA pour assurer la protection du
câble qui relie ce dernier à l’armoire des services auxiliaires à courant alternatif.
La distribution des alimentations est assurée à partir des armoires des auxiliaires alternatifs
installées dans la salle des relais du poste, la liaison entre les armoires et le secondaire des TSA est
réalisée en câble.
L’armoire qui comporte un seul jeu de barres pour les postes HT/MT, assure la distribution de
l’énergie sur plusieurs départs protégés par des disjoncteurs divisionnaires. Ces disjoncteurs sont
équipés d’un contact de signalisation de déclenchement.
Deux armoires sont utilisées dans le cas du poste THT/HT/MT:
Les charges sont réparties sur deux jeux de barres, comme l’illustre la figure ci-dessus:
Jeu de barres réseau :
Il alimente tous les appareils et les systèmes qui peuvent supporter une interruption de courte durée, à
titre d’exemple, on peut citer le chauffage et la climatisation des locaux.
Jeu de barres secouru :
En service normal, il est couplé au jeu de barres réseau, mais dans le cas où nous avons une
absence de tension sur ce jeu de barre pendant plus de quelques secondes, le groupe électrogène
intervient et le couplage s’ouvre immédiatement : Un verrouillage entre les deux disjoncteurs est
prévu. Les charges qui n’admettent pas une interruption d’alimentation restent donc alimentées (à
l’instar des chargeurs de batteries, l’éclairage du poste) via le groupe électrogène.

 

 

next article next Post
Previous article Previous Post