Les Parafoudres :


 

Il protège les sous-stations, les lignes, les transformateurs et autre équipement HT contre
les surtensions d’origine atmosphérique et de manœuvre.
Le principe est de niveler l’onde de la tension d’arrivée, puis de transformer l’énergie en
courant. Quand la tension retourne à sa valeur normale, le courant est annulé.
Un parafoudre de qualité doit avoir une tension d’amorçage faible et une tension
d’extinction élevée, ce qui veut dire une relation non linéaire entre le courant et la tension.
Les parafoudres modernes à oxyde de zinc ou métallique ont une courbe U / I
extrêmement non linéaire et une grande capacité d’absorption de l’énergie.
La localisation des parafoudres dans le réseau joue un rôle important sur la coordination de
l’isolation. Ils sont positionnés de préférence aux bornes des transformateurs, des
inductances et à l’arrivée des lignes HT.

*Caractéristiques des parafoudres 225KV et 60KV  installées  au poste

Site d'installation

Fabricant

Tension max de service entre phases en (kV)

Intensité de
décharge nominale sur onde de 8/20 µs (crête) en (kA)

TR N°3 Côté 225 kV

TRIDELTA 

225

10

TR N°4 Côté 225 kV

SIEMENS

225

10

TR N°4 Côté 60 kV

SIEMENS

60

10


 

 Supervision:

Dans un poste de transformation électrique, la partie supervision est très importante,
afin d’avoir une vision complète de tout le système du poste (l’état des appareils,
repérage de défauts, commande des disjoncteurs .
II-5-1 : Partie contrôle :
La partie contrôle comprend le matériel BT de contrôle, de protection, d’automatisme et
de comptage. Elle est installée soit sur des châssis de relais ou dans des armoires
standardisée dans une salle bâtiment de commande affecté à cet usage.
II-5-2 : Partie commande :
La partie commande comprend l’appareillage de commande et de signalisation de la
position du matériel (sectionneurs…) ainsi que les appareils de mesure, indicateurs et
enregistreurs. Le matériel de commande peut être installé soit sur un tableau de
commande regroupant l’ensemble des commandes et des informations nécessaires à
l’exploitation du poste, soit sur un tableau situé sur un châssis de la partie contrôle ou en
bout d’une rangée de châssis de relais ou d’armoires.

next article next Post
Previous article Previous Post